Groupe Canam annonce ses résultats du quatrième trimestre 2016

16 Février 2017

(Saint-Georges, QC) — Groupe Canam inc. (TSX:CAM) (« Groupe Canam » ou la « Société ») publie ses résultats pour la période de trois mois et de l’exercice financier clos le 31 décembre 2016.

Résultats du quatrième trimestre de 2016

Les revenus consolidés du quatrième trimestre de 2016 se sont élevés à 486,5 M$, comparativement à 493,8 M$, pour le même trimestre en 2015.

Les frais de vente et d’administration représentent 6,2 % des revenus au quatrième trimestre de 2016 ou 30 M$, tandis qu’ils représentaient 6,3 % des revenus en 2015 ou 30,9 M$. La variation s’explique particulièrement par la réduction de la charge des salaires qui découle du recentrage de l’approche commerciale dans le domaine de la charpente métallique lourde amorcé au troisième trimestre de 2016.

Le BAIIA ajusté au quatrième trimestre de 2016 atteint 9,5 M$ et représente 1,9 % des revenus, comparativement à un BAIIA ajusté de 34 M$ ou 6,9 % des revenus pour le même trimestre de 2015. La baisse s’explique par la compression des marges brutes de certaines activités de la Société.

La perte nette attribuable aux actionnaires du quatrième trimestre de 2016 s’établit à 2 M$ ou 0,04 $ par action, comparativement à un résultat net de 17,8 M$ ou 0,39 $ par action en 2015.

Résultats de l’exercice financier 2016

En 2016, les revenus ont atteint 1 856,9 M$ comparativement à 1 606,9 M$ en 2015, soit une hausse de 250 M$ ou 15,6 %. Cette augmentation provient de l’ensemble des activités de la Société, mais principalement des produits et services de ponts. Les ventes réalisées en devise américaine ont bénéficié de la dévaluation du dollar canadien par rapport à sa contrepartie américaine.

La perte nette attribuable aux actionnaires de l’exercice 2016 s’élève à 13,3 M$ ou 0,28 $ par action de base, comparativement à un résultat net de 46,8 M$ ou 1,09 $ par action de base pour l’exercice précédent. La perte est principalement attribuable à l’enregistrement d’une provision de 32 M$ après impôts au deuxième trimestre de 2016 relativement à des coûts additionnels importants dans un projet de charpente métallique lourde et à l’impact défavorable de projets de ponts aux États-Unis.

Recentrage des activités de la Société

  • Charpente lourde

Au terme de la révision de son approche du marché de la charpente lourde déclenchée en juillet dernier, la Société annonce qu’elle n’entend plus jouer le rôle d’entrepreneur en charpente dans les projets complexes d’envergure. Par conséquent, les projets de charpentes métalliques auxquels nous participerons dans l’avenir présenteront un niveau de risque raisonnable compte tenu de la taille et de la nature des activités principales de la Société. Ce faisant, l’évolution des profits sera plus prévisible.

Après avoir réduit ses effectifs en estimation et en gestion de projets l’été dernier, la Société a complété sa réorganisation au cours des dernières semaines. Le mandat de la nouvelle équipe consiste à maximiser l’utilisation de la capacité manufacturière en charpente de l’usine de Saint-Gédéon-de-Beauce.

  • Activités de ponts aux États-Unis

À la lumière des difficultés rencontrées au cours de la dernière année sur des projets de ponts aux États-Unis, la Société a pris la décision d’examiner en profondeur toutes ses activités américaines dans le domaine des ponts. Toutes les options permettant d’atteindre les objectifs de rentabilité de la Société sont considérées.

Pression sur les marges brutes

« Les résultats de 2016 reflètent un marché de la construction non résidentielle qui a fonctionné au ralenti au Canada pendant qu’il était très actif aux États-Unis, sans pour autant que la pression sur les marges ne s’atténue, explique Marc Dutil, président et chef de la direction. Mais nos résultats sont affectés par des marges déficitaires sur des projets de ponts aux États-Unis et, en particulier, par la provision prise au deuxième trimestre sur un projet de charpente lourde. Nous poursuivons les discussions avec le client pour régler cette question des coûts additionnels et nous avons toujours bon espoir d’en arriver à une entente. »

Carnet de commandes

Le carnet de commandes totalisait 1 139 M$ au 31 décembre 2016 comparativement à 1 183 M$ au 31 décembre 2015.

Dividende

Le conseil d’administration a approuvé le paiement d’un dividende de 0,04 $ par action payable le 31 mars 2017 aux actionnaires inscrits le 17 mars 2017.

À propos de Groupe Canam inc.

Groupe Canam se spécialise dans la conception de solutions intégrées et la fabrication de produits sur mesure pour l’industrie de la construction en Amérique du Nord. Chaque année, Groupe Canam participe en moyenne à 10 000 projets de bâtiments, charpentes métalliques et ponts qui peuvent inclure des services de préconstruction et de gestion de projets. La Société exploite 23 usines en Amérique du Nord et emploie près de 4 650 personnes au Canada, aux États-Unis, en Roumanie et en Inde.

Conférence téléphonique, webdiffusion et présentation

Groupe Canam tiendra une conférence téléphonique avec les analystes financiers et médias le jeudi 16 février 2017 à 9 h 00 HNE. L’appel sera accessible en webdiffusion sur les sites Internet groupecanam.com et newswire.ca.

Veuillez prendre note que la conférence téléphonique sera accompagnée d’une présentation complémentaire en PDF qui sera disponible sur le site Internet de la Société groupecanam.com. La réécoute de la conférence sera disponible jusqu’au 2 mars 2017 au numéro 1 800 408-3053, code d’accès 3495498 suivi du dièse (#).

Mesures non établies selon les IFRS

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements ajusté (BAIIA ajusté) et la dette nette constituent des mesures qui ne sont pas établies selon les Normes internationales d’informations financières (IFRS), et elles ne peuvent être formellement identifiées aux états financiers consolidés. Même si le BAIIA ajusté et la dette nette ne sont pas reconnus selon les IFRS, la direction, les analystes, les investisseurs et autres intervenants financiers les utilisent afin d’évaluer le rendement opérationnel et la gestion de la Société aux plans financier et de l’exploitation. Se reporter à la section « Mesures non établies selon les IFRS » du Rapport annuel 2015 de la Société pour la définition de cet indicateur.

Mise en garde concernant les déclarations prospectives

Ce communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs qui incluent, sans s’y limiter, des déclarations sur la stratégie de la Société concernant la croissance, les coûts, la situation financière et les résultats financiers, les perspectives de l’économie et les perspectives commerciales, les perspectives et tendances du secteur d’activités de la Société, la croissance prévue de la demande de produits et services, les dates prévues de livraison, de commandes et de l’exécution de projets en général, les objectifs, les projets, les cibles, les priorités, la stratégie d’affaires de la Société et l’incidence anticipée du cadre législatif et réglementaire et des procédures judiciaires. Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l’emploi de termes comme « pouvoir », « prévoir », « devoir », « avoir l’intention de », « estimer », « planifier », « entrevoir », « croire », « continuer » ou « maintenir », la forme négative de ces termes, leurs variations ou une terminologie semblable. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que la Société formule des hypothèses et ils sont assujettis à d’importants risques et incertitudes, connus et inconnus, de sorte que les résultats réels de périodes futures pourraient différer de façon importante des résultats prévus. Bien que la Société juge ses hypothèses raisonnables et appropriées selon l’information à sa disposition, il existe un risque qu’elles ne soient pas exactes. Les lecteurs ne doivent pas porter une confiance exagérée à ces énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de manière importante des résultats prévus dans les énoncés prospectifs comprennent notamment les risques et incertitudes décrits dans le Rapport annuel 2015 de la Société, dans la section « Risques et incertitudes ». Les énoncés prospectifs au présent document reflètent les attentes de la Société en date de la présente et sont sujets à changement après cette date. La Société rejette expressément toute obligation ou intention de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit par suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à moins que les lois applicables en matière de valeurs mobilières ne l’y obligent.

-30-

 

Médias :
François Bégin
Vice-président, communications
Groupe Canam inc.
Téléphone : 418 228-8031/ 418 225-1355 (cellulaire)
Courriel : francois.begin@groupecanam.com

Investisseurs :
René Guizzetti
Vice-président et chef de la direction financière
Groupe Canam inc.
Téléphone : 450 641-4000
Courriel : rene.guizzetti@groupecanam.com