Image entête

Consignes — Voyages

Consigne générale

Lorsqu’un employé, un visiteur ou un sous-traitant a voyagé à l’extérieur du pays dans les 14 derniers jours, l’accès aux sites de Canam lui est interdit.

 

Mise à jour du 22 juin

Consignes – voyages et isolement

 Groupe Canam aligne ses décisions concernant l’isolement au retour d’un déplacement professionnel ou personnel (terrestre ou aérien), sur les consignes émises par les différents gouvernements fédéraux et provinciaux. Voici un résumé des consignes gouvernementales et des liens principaux en date du 22 juin. Ces directives sont sujettes à changement sans préavis et les consignes gouvernementales ont préséance sur celles publiées sur le site de Groupe Canam.

 

Canada

Personnes entrant d’un autre pays – 14 jours d’isolement obligatoire
Personnes entrant d’un autre pays, province ou territoire – 14 jours d’isolement obligatoire

 

États-Unis — États où nous avons des établissements

Personnes entrant depuis un autre pays, ou du Connecticut, New Jersey et New York, ou d’un bateau de croisière ou d’un voyage fluvial – 14 jours d’isolement obligatoire
Personnes entrant d’un autre pays – 14 jours d’isolement obligatoire
Personnes entrant d’un autre État ou pays – 14 jours d’isolement obligatoire sauf, à compter du 1er juillet 2020, les voyageurs en provenance du Rhode Island, du Connecticut, du Vermont, du New Hampshire, du Maine, de New York et du New Jersey

 

Inde

Période d’isolement obligatoire de 14 jours dans tous les États pour les voyages domestiques et internationaux.

 

Roumanie

Période d’isolement obligatoire de 14 jours, sauf pour les personnes arrivant des pays suivants : Autriche, Bulgarie, République tchèque, Chypre, Croatie, La Confédération suisse, Allemagne, Grèce, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Malte, Norvège, Slovaquie, Slovénie et Hongrie.

 

Voyages d’affaires

Aucun voyage d’affaires à l’extérieur du pays de résidence n’est autorisé jusqu’à nouvel ordre, à moins d’une situation jugée urgente ou nécessaire à la poursuite des opérations, et devra être préalablement autorisé par le vice-président du secteur de l’employé. Au retour, l’employé devra se placer en isolement pour une période de 14 jours, sans accès aux sites de Canam.

Tout autre déplacement sur un chantier (à l’extérieur de la province ou État de résidence de l’employé) ou entre nos établissements doit être justifié par un besoin d’affaires nécessaire et important et doit être approuvé par le superviseur immédiat de l’employé.

Cette consigne ne s’applique pas à la livraison des marchandises

 

Voyages personnels

Au retour de tout voyage personnel, l’employé devra respecter les consignes d’isolement du pays, de la province ou de l’État dans lequel il habite. Si une période d’isolement de 14 jours est requise et que l’employé ne peut télétravailler, la période d’isolement sera aux frais de l’employé.


Mise à jour du 2 avril

Vous avez voyagé depuis le 15 mars?

Si vous avez voyagé depuis le 15 mars, nous vous invitons à consulter ce site du gouvernement concernant les déplacements par vols intérieurs, internationaux, en train ou en croisière. Il présente les déplacements avec des cas répertoriés de COVID-19. Ces informations vous permettront d’être conscient de votre risque d’exposition et vous aider à prendre les mesures nécessaires pour protéger votre santé et celle des personnes qui vous entourent.


Mise à jour du 17 mars

Les mesures ci-dessous concernant les voyages ont préséance sur celles émises avant le 17 mars. 

Voyages d’affaires

Aucun voyage d’affaires par vol commercial n’est autorisé jusqu’à nouvel ordre, à moins d’une situation jugée urgente ou nécessaire à la poursuite des opérations, et devra être préalablement autorisé par le vice-président de votre secteur. 

Tout autre déplacement entre nos établissements doit être justifié par un besoin d’affaires nécessaire et important.

Cette consigne ne s’applique pas à la livraison des marchandises.

Nouvelle consigne d’isolement obligatoire pour les voyages

  • Débutant le 17 mars, tous les retours d’un voyage par un vol commercial, les employés devront observer un isolement obligatoire de 14 jours sans accès aux établissements de Canam à partir de la date de retour.

Mise à jour du 13 mars 2020

Nouvelles consignes d’isolation obligatoire pour les voyages

  • Pour tous les retours de voyages à l’extérieur du Canada et des États-Unis, les employés devront observer un isolement obligatoire de 14 jours sans accès aux établissements de Canam à partir de la date de retour dans leur pays.
  • Les personnes revenues d’un voyage hors du Canada et des États-Unis depuis le 2 mars devront terminer leur période de 14 jours en isolement obligatoire (commençant selon la date du retour). 
  • Ces règles s’appliquent aussi si vous avez été en contact rapproché dans les 14 derniers jours avec une personne habitant sous le même toit et ayant effectué un voyage hors du Canada et des États-Unis.
  • Les règles de rémunération concernant les consignes d’isolement obligatoire communiquées précédemment continuent de s’appliquer. Si le voyage se déroule après le 13 mars 2020 et que le télétravail est impossible, prenez note que la période d’isolement obligatoire de 14 jours sera à vos frais.

Mise à jour du 12 mars 2020

Voyages d’affaires et personnels

Les consignes pour les voyageurs provenant des autorités évoluent de jour en jour. Les décisions de Groupe Canam sont basées sur les sites des instances gouvernementales de chacun des pays où nous avons des établissements. La liste du niveau de risque des pays y est mise à jour quotidiennement.

Voici les consignes particulières pour tous les voyages d’affaires et personnels selon le niveau de risque établi par le pays en question. Il est possible qu’au départ d’un voyage, le pays visité ou celui où vous faites escale soit à risque léger, mais qu’à votre retour, la situation ait évolué. 

Tous les déplacements aériens non essentiels doivent être limités.

 

VOYAGES D’AFFAIRES

En aucun cas Groupe Canam ne forcera un employé à voyager
s’il n’est pas à l’aise de le faire.

VOYAGES PERSONNELS

Nous ne pouvons interdire les voyages personnels, mais notre responsabilité est de protéger la santé de l’ensemble des employés.

Consignes selon le niveau de risque du pays visité Voyages interdits Autorisation préalable d’un membre du comité de pandémie ou du Service RH

Isolement obligatoire avec accès interdit au lieu de travail pour 14 jours.

Fournir une preuve (billets d’avion) du déplacement

Informer le responsable des ressources humaines avant votre départ. Si le niveau de risque du pays visité change pendant votre absence, l’isolement pourrait être obligatoire à votre retour.

Surveiller l’État de santé pendant 14 jours suivant le retour. 

Si symptômes pendant la période, informer le responsable des ressources humaines, demeurer à la maison et consulter immédiatement un professionnel de la santé.

Canada Voir nouvelles consignes émises le 13 mars Voir nouvelles consignes émises le 13 mars Voir nouvelles consignes émises le 13 mars Tous les pays
États-Unis Voir nouvelles consignes émises le 13 mars Voir nouvelles consignes émises le 13 mars Voir nouvelles consignes émises le 13 mars Tous les pays
Inde Pays listés Autres pays Pays listés Autres pays
Roumanie Niveau rouge et jaune Autres pays Niveau rouge et jaune Autres pays

 

Pour éviter la propagation du virus et protéger leur santé et celle de leurs collègues, les employés ont l’obligation de divulguer tout voyage dans un pays à risque (incluant le niveau 1) à leur Service des ressources humaines. 

Nous vous recommandons également d’éviter les voyages dans les pays listés par votre gouvernement, d’éviter les transports en commun et de prendre les mesures d’hygiène nécessaires.